FORUM CHAUFFAGE

S'inscrire Aide

Profil du membre LIMOUSIN117

Rechercher dans le forum chauffage :
ou taper le n° d'une question pour y accéder directement
Je pose une nouvelle question :
Actuellement 21 726 questions dans le forum chauffage


Membre inscrit LIMOUSIN117 sur le forum Chauffage

LIMOUSIN117
a posté 8 messages sur le forum Chauffage :


Multi-Forums

Bonjour !
Oui, une chaudière qui explose de cette manière, je n'arrive même pas à imaginer "la chose".
J'ai assisté un jour à la casse d'une ancienne chaudière Chappée en fonte, une de ces anciennes chaudières transformée au fioul, que j'avais remis au bois pour mes grands parents, pour les cas où l'électricité serait coupée longtemps...
Mon grand père n'avait pas su ouvrir la vanne passage direct à volant, comme elle forçait, il n'a pas insisté c'était la vanne by-pass !!! Alors il a fait du feu... encore du feu... encore du bois... jusqu'à ce que ma grand mère m'appelle en me disant "il fait du feu depuis ce matin que la lumière est coupée et les radiateurs ne commencent même pas à chauffer...".
J'ai laissé le téléphone à ma mère et j'ai aussitôt sauté dans ma voiture, lorsque je suis entré, il y a eu tel un coup de fusil et on aurait pu croire à du brouillard dans la pièce, il s'agissait en fait de vapeur, le joint d'une bride venait de sauter, vite j'ai mis tous les tisons dehors et les braises aussi, mais il était déjà trop tard, les portes de chargement et du cendrier grandes ouvertes, les coups de fusil se sont succèdes, les éléments cassaient les uns après les autres, puis ce fut l'inondation, toute l'eau du chauffage s'est vidée... puis ce fut terminé, la chaudière était HS, restait plus qu'à éponger l'eau noire qui avait coulé partout...
Mais en fait, la chaudière n'a pas vraiment explosé, je me souviens avoir un instant pris le téléphone, j'allais prévenir les pompiers et les coups de fusils ont cessé, je l'ai alors reposé en me disant: "que feraient-ils de plus ?".
Voilà, je pense à la dame qui était dans la baignoire avant que la cloison n'y arrive !!! La peur de sa vie qu'elle a dû avoir... Oui, les gens ont été gentils envers l'installateur, mais si par malheur... C'est un peu comme les accidents de la route, il y en a plein, mais lorsque chacun de nous voit chaque jour tous ceux qui passent au travers, combien pourrait-il y en avoir en plus ??? Hein c'est pas imaginable...
Pour ce qui est de taper, je fais avec 2/3 doigts, mais ce qui me sauve, c'est que je n'ai pas besoin de regarder le clavier, et ainsi je vais bien plus vite !
Je ne sais si Sabrya est dépannée, je l'espère pour elle, car il faut du chauffage, même si le temps n'est pas trop froid, il y a cette désagréable humidité. -1° chez nous ce matin !

Je te souhaite une bonne soirée, Cordialement. Alain
18 février 2014 à 19:42
forum consulter ce sujet Problème chaudière neuve Chappée mutine évolution

Bonjour,
Je souhaite apporter une réponse de mémoire pour la connexion sur le connecteur 7 broches, nul doute que celui qui a posé la question se reconnaitra.
Pour l'instant, je vous propose de raccorder les broches comme elles l'étaient jusque là, le marron non raccordé le restant. Phase et neutre et terre tels qu'ils l'étaient.
Si ça ne fonctionnait pas, regardez si un pont ne serait pas souhaitable entre par exemple 2 des fils, notamment le marron qui est parfois utilisé pour le réglage de la température et agit donc directement sur le brûleur, parfois le pont est situé dans le relais de brûleur, donc déjà réalisé, ce pourrait être la cause du non raccordement de votre fils marron. Contrôlez si ce marron n'est pas à la phase ? Si oui, ne pas le laissé dénudé !

Mais dans la notice du brûleur, le schéma électrique du branchement de ces fiches à 7 bornes existe, il suffit de s'y reporter et de vous y conformer.
Les indications ci-dessus sont données à titre indicatif, et de mémoire, conformez-vous de préférence au schéma de la notice brûleur et le mieux est souvent de rebrancher comme c'était, sauf si ça ne fonctionne pas, il convient alors de vérifier ce qu'alimentent les fils avant de modifier le branchement.
Bien cordialement, Alain.
17 février 2014 à 19:09
forum consulter ce sujet Problème brûleur fioul chaudière Chappée cf4r

Publicité

Bonjour à tous,

Je viens juste apporter un avis à ceux qui pensent alimentation fioul ou problème d'électrovanne...
Je les soutiens car j'ai en effet connu 2 soucis de la sorte (brûleur qui se met en sécurité après 3 ou 4 heures de marche).

Le 1er avait pour cause la crépine de pied de la tuyauterie d'alimentation fioul tout en bas, à 10/12cm du fond de la cuve. Un vieil équipement qui laissait repartir un peu de fioul vers la cuve, et j'ai dû me poser la question un été où ça arrivait tous les après midi.
En effet, le brûleur moins sollicité fonctionnait moins souvent, et lorsqu'il aurait dû redémarrer, et bien trop de fioul était reparti vers la cuve, d'où mise en sécurité. Crépine remplacée par un kit de cuve = panne éliminée !
Plus complexe pour la seconde avec un brûleur Cuenod sous garantie, ne trouvant pas la panne, j'ai dû me résoudre à faire appel au technicien de la marque, un ami de longue date, il est venu le lendemain matin et toute la matinée, il a cherché, mesurant même la bobine de l'électrovanne, et rien ne se passait !
Au moment où nous allions partir déjeuner, mise en sécurité brûleur, là il me dit on laisse on verra en revenant, je demande à la cliente de ne pas essayer de remettre en route.
Au retour, il décide de mesurer à nouveau la bobine et là surprise, l'enroulement semble coupé, changement de bobine par une neuve et plus de mise en sécurité.

Curieux comme nous l'étions, il me demande si nous pourrions chauffer un peu la bobine démontée, et bien je l'ai fait doucement dans le four électrique, et bien croyez-moi, une fois la bobine réchauffée légèrement, l'enroulement n'était plus coupé, je la place au frigo, quelques instants, enroulement à nouveau coupé....
Et bien j'ai compris pourquoi le brûleur fonctionnait / fonctionnait pas : s'il tournait souvent, pas de soucis, s'il restait un peu plus longtemps à l'arrêt, mise en sécurité !
Ce type de panne, lui qui toute la journée était "sur les brûleurs," il ne l'avait jamais rencontré, et bien moi-même je ne l'ai jamais plus vu !
Un jour il faisait une mise en service et réglait un "gros" brûleur gaz de ville un Cuenod, accroupi... tout à coup, un des ouvriers de l'usine le voit tomber, il crie à ses collègues, et croyant à un malaise, ils le portent juste à l'entrée de l'usine dont le grand portail était ouvert. Le samu arrive et le médecin de celui-ci conclut très vite à une intoxication par le gaz.
Et bien c'est peu dire que de dire que celui qui avait fait et soudé la nourrice en tube acier de 3 pouces ou à peu près a eu très peur. En effet, la police met les scellés et la nourrice est envoyée à un labo pour radiographie des soudures... Le résultat revient : RAS sur les soudures, par contre, le tube acier spécial gaz employé, présente bien LUI un défaut, et le gaz qui aurait pu tuer mon ami s'est bien échappé par là, mais contre Usinor ou je ne sais plus qui, le dossier est refermé, l'enquête stoppée et lui qui mangeait pour tout rendre ensuite, et bien il n'a eu droit à aucune indemnité, même s'il a rendu durant plus d'un mois et c'est retrouvé en convalescence et arrêt de travail pendant 3 mois afin de se désintoxiquer. Avec des moments difficiles durant plus d'un an et des aigreurs souvent, il n'avait plus goût à manger...
Si les soudures s'étaient retrouvées en cause, le compagnon et l'installateur auraient-il vu le dossier refermé aussi rapidement ???
17 février 2014 à 18:49
forum consulter ce sujet Problème brûleur fioul chaudière Chappée cf4r

Bonjour à tous !

Vous voyez, je suis resté 45 ans dans le métier, et j'avais compris en quelques années qu'il valait bien mieux faire une installation dans son ENTIER : canalisations, raccordements électriques, fioul etc. etc. et mon 2ème patron en avait lui aussi convenu de suite.
J'ai donc fait les formations complémentaires en électricité / régulations et aussi brûleurs fioul / gaz.
Ensuite je faisais les raccordements électriques et les mises en service brûleurs, après que mes collègues aient terminé l'installation, là nos clients n'avaient AUCUN souci de QUI EST RESPONSABLE, comme c'est le cas ICI !
UN SEUL responsable, l'entreprise, la notre donc en cas de problème... et ça peut arriver, sauf à celui qui ne fait rien, et là : résolution rapide, faire oublier très vite le souci au client pour qu'il ne songe plus qu'à la rapidité avec laquelle nous étions intervenus et l'avions dépanné... C'est cela l'IMPORTANT !!!

Aujourd'hui, avec les soucis rencontrés par mon fils, directeur d'agence locale et chargé d'affaires sur un large territoire, je n'en reviens souvent pas de voir les problèmes et de suite l'agitation voire la menace de mise au tribunal faite par certain(e) client / cliente ! Excuser le terme, mais je dois le dire ainsi : les cons doivent se reproduire largement, car ils sont de plus en plus nombreux, c'est à peine croyable !

D'autre part, il y a des installateurs qui ne méritent pas le nom, il faut voir les reprises / modifications d'installation que mon fils doit réaliser. Comme il prend des photos à chaque fois, je constate souvent l'incroyable méconnaissance qu'ont certains artisans de l'hydraulique, des points de purge qu'ils confondent avec points de vidange.
Une anecdote qui en dit long sur la capacité de l'un d'entre-eux : "La cuisinière de chauffage au bois que j'ai installée pose des problèmes de bruit" avait -il dit au représentant / fournisseur. Puis un jour, le client a réclamé la visite d'un technicien du grossiste voire de la marque... Et bien vous ne me croirez pas, lorsqu'ils y sont allés et ont cherché le VASE d'EXPANSION OUVERT, pour un générateur AU BOIS... et bien il n'y EN AVAIT PAS... Même pas un vase fermé... RIEN pour l' EXPANSION de l'eau de chauffage, même pas la soupape de sécurité !!!!! Et la cuisinière montait à 90°... sauf que comme "elle faisait beaucoup de bruit et que les canalisations cognaient, j'enlevais vite les tisons et je les jetais dehors... On aurait dit qu'il y avait un forgeron dans cette cuisinière... et j'avais peur..." leur a expliqué la maitresse de maison !

Et oui... et la cuisinière n'a pas explosé !!! Un vrai miracle m'avait dit le représentant, "Tu imagines un peu que le bouilleur éclate au moment où la dame rechargeait le foyer..." On est passé à deux doigts d'une catastrophe... et moi qui croyais cet installateur compétent...".

J'en ai vu des choses à peine croyables : comme ces trous (dans des canalisations en acier ), de piquages d'alimentations / retours de radiateurs où il était impossible d'entrer une cigarette, et les gens étaient étonnés que ça chauffe si mal et si peu ! Et ce ballon d'eau chaude installé en sous-sol, branché sur la cuisinière bois de chauffage à l'étage sans pompe de circulation ! Pas étonnant "qu'il n'y ait jamais eu d'eau chaude, juste de l'eau un peu plus que tiède.." comme disait la cliente !
Et oui je n'ai jamais compris qu'un CAP soit le minimum pour s'installer coiffeur et qu'il suffise de 5 ans chez un patron pour s'installer plombier voir chauffagiste, imaginez un peu celui qui aura fait 5 ans comme tuyauteur / soudeur, que saura t-il des règles d'une installation chauffage ?
Le fioul ordinaire est bien une calamité, là je suis en accord avec vous, je me souviens la réflexion d'un fondé de pouvoir de chez ELF à l'occasion de la présentation des nouveaux fioul et du pourcentage multiplié par 10 (au moins) du taux de paraffine dans l'ordinaire.
Il avait énuméré TOUT ce qui pouvait être fait avec le pétrole et avait terminé en disant ceci "Ce qui reste ça peut encore brûler dans une chaudière..." Sauf que ça devient de pire en pire... Je viens de lire un article sur l'adjonction de bio-carburant qui entrainerait la prolifération de bactéries dans les fioul et gas-oil, sans compter le stockage défaillant qui peut entrainer des condensations importantes et donc créer de l'eau dans les cuves, eau qui revient dans les réservoirs des véhicules, eau que ne supportent pas les nouveaux diesels... etc. etc. Et qui paie au final ???

Bien à vous, cordialement, Alain.
17 février 2014 à 16:50
forum consulter ce sujet Problème chaudière neuve Chappée mutine évolution

Bonjour,
Je ne sais si c'est le cas, mais je vais vous citer ce que j'ai connu : Après un entretien tel le votre, impossible de remettre le brûleur en marche! Je vous donne en mille ce qui en était la cause !

J'avais tout vérifié au niveau du brûleur, connexions, réglages, tout et absolument tout ! Quand tout à coup mes yeux se portent sur la pression d'eau et je la vois très basse, là je comprends vite : durant le temps de ramonage et nettoyage du brûleur, la chaudière c'était refroidie et la pression dans l'installation avait chuté... Je rajoute de l'eau et remonte la pression à 1,5 kg et quelques instants plus tard (le temps de mise en température du réchauffeur de ligne fioul) et le brûleur est reparti...
Voilà, j'en reparle souvent, car de mémoire vous avez sur ce modèle une sécurité "manque d'eau" et si la pression tombe au-dessous de 500g (de mémoire), et bien vous ne redémarrerez PAS le brûleur AVANT d'avoir remonté la pression dans l'installation !
Ce n'est peut-être pas la cause pour ce qui vous concerne, mais méfiez-vous, en cas d'arrêt inopiné, vérifiez avant tout que la pression n'est pas tombé trop bas, avant d'intervenir sur le brûleur car c'est la "panne" la plus bête qui soit ...
Et je l'ai par la suite retrouvée bien souvent !!!
17 février 2014 à 14:34
forum consulter ce sujet Chaudière au fioul en panne après nettoyage

Bonjour,

J'ai pris des renseignements auprès de mon fils qui lui est toujours dans le chauffage, voici les principales marques de fioul supérieur: Fioul "RUBIS" ; Fioul "PLUS" ; Fioul "PREMIER" et il en existe sûrement d'autres !

Il m'a dit aussi qu'il n'employait plus du tout le fioul ordinaire car bien trop de problèmes avec, dont notamment pas mal de boues, voire de l'eau, etc. etc. ce qui peut abimer les pompes.

Il y a aussi les livraisons de fond de cuve : Imaginez un semi-remorque de 30 000 litres qui va se charger à Bordeaux (où ailleurs) et qui emporte le fond d'une cuve de 100 000 litres, si cette dernière contenait des boues, elles risquent de finir en partie dans votre cuve et ça personne ne peut le savoir ou le deviner !

Pour le produit ECO 4, je n'ai rien retrouvé sur internet, peu-être la société Addeco n'existe t-elle plus, en tout cas, ils avaient bien d'autres produits, comme Ecoplus, un autre additif fioul qui a les mêmes caractéristiques qu' ECO4 avec en plus la protection des cuves et l'abaissement de la température limite de filtrabilité, ce qui améliore l'écoulement du fioul. Ecofluid antifigeant, lui agit comme un antigel. Ecotane, améliorant de l'indice de cétane, lui créerait un "super gas-oil". Eco-net pour absorber les huiles et corps gras tombés au sol. Ecosuie produit de ramonage (j'en ai employé) etc. etc. J'ai encore les docs de ces produits.
Pour informations. Cordialement. Alain.

P.S. J'allais oublier : Il me reste bien des bidons d'1litre d'ECO4.
17 février 2014 à 13:48
forum consulter ce sujet Problème chaudière neuve Chappée mutine évolution

Bonjour sabrya,

Je vous ai dit qu'il faudrait ajouter un additif tel "eco4" et, soit faire brasser ensuite le fioul contenu dans votre cuve, par votre fournisseur, si son camion est équipé d'une pompe by-pass, c'est à dire s'il peut pomper le fioul de votre cuve et le lui renvoyer. La puissance des pompes actuelles fait que le débit provoque un tel jet que le fioul s'en trouve bien mélangé.
Ou alors,faire livrer (une fois que la quantité d'additif nécessaire au volume de fioul contenu dans la cuve ait été versée dans celle-ci), 500 litres identiques aux 1200 litres déjà achetés.
Si c'est du fioul ordinaire que vous avez dans la cuve, il vous faudra rajouter de l'additif pour les 500 litres de fioul ordinaire que vous allez faire livrer, et ce avant de commencer à vider ces 500 litres.

Évitez de mélanger du fioul ordinaire (le plus bas de gamme) avec du fioul "plus" ou tout autre fioul à base gaz-oil, car ceux-ci ont un pouvoir "décrassant " important et décollent toutes les impuretés collées sur les parois de la cuve. Il conviendrait de faire un nettoyage de cuve ou d'utiliser une cuve neuve, avant de faire livrer du fioul "plus" ou similaire.
Autre chose : Vous NE PERDREZ JAMAIS votre fioul, en effet, lors d'un nettoyage de cuve, celui qui est dans votre cuve est pompé, ensuite il passe dans des filtres, et suivant l'encrassement, il peut y passer plusieurs fois (en changeant les filtres à chaque passage) puis à la fin il est remis dans une cuve propre, ensuite, après le nettoyage de votre cuve, il est reversé dans celle-ci.
Bien sûr, il y a une petite perte en rapport avec la quantité de boue contenue dans votre cuve, on compte environ +/ - 5% du volume filtré qui serait perdu, mais encore cela varie avec chaque cas particulier.
Donc 300l restant + 1200 livrés + 500 éventuellement = 2000litres, donc une perte de +/ - 100 litres, ce n'est pas une catastrophe.

Le produit dont j'ai parlé était distribué par Addéco, je vais regarder si ça existe toujours, car il y a (comme partout) de bons produits efficaces et ceux qui ne le sont pas !

Voilà, j'ai essayé d'être plus clair, excusez-moi pour la longueur du texte, et relisez-moi SVP, n'hésitez pas à me poser vos questions si vous en avez, j'essaierai de répondre au mieux de mes connaissances.
Bien cordialement, Alain.
16 février 2014 à 12:12
forum consulter ce sujet Problème chaudière neuve Chappée mutine évolution

Bonjour à tous,

Je me joins à votre conversation !
Je suis un peu étonné que les 300 litres restant mélangés à 1200 litres de nouveau fioul posent problème, mais bon s'il s'agit du fioul "plus" ou identique ce n'est peut-être pas impossible.
En activité, j'avais eu un problème avec l'un des boulangers, fioul déplorable, boueux et épais, suite à une livraison de fioul "plus " qui aurait "nettoyé" les parois de la cuve.
L'un de mes grossistes en chauffage vendait aussi du fioul, je lui demande ce qu'il en pense avant de faire une intervention de filtrage du fioul et nettoyage de cuve.
Il me répond qu'il a eu le même problème et disposant à l'époque d'un nouveau produit additif, il en avait mis et quand il est arrivé pour pomper le fioul, r.a.s., le brûleur ne s'était plus remise en sécurité depuis 3 jours, suite à la mise du produit !
Par contre il est indispensable de faire brasser le fioul après la mise du produit en cuve ou de livrer 500 à 1000 litres de fioul par dessus.
Je crois que le produit se nommait ECO4, 1 litres pour 4000 litres ou en usage régulier, et 1 litres pour 2000 litres en 1er usage. Je pense qu'il m'en reste, je regarderai demain, car ça avait parfaitement fonctionné chez mon boulanger et les clients qui en employaient régulièrement avaient bien moins de soucis, surtout avec les vieilles cuves et le fioul "plus" !!!
J'en ai même vu derrière le siège d'un livreur de fioul !
14 février 2014 à 20:38
forum consulter ce sujet Problème chaudière neuve Chappée mutine évolution